Voici pourquoi vous espionnez les personnes que vous détestez sur Facebook!

Vous détestez une personne mais vous ne résistez pas à la tentation de jeter un oeil sur son profil Facebook ou son compte Instagram ? Vous souffrez probablement du syndrome de schadenfriending.

Ce terme allemand qui signifie “Mauvaise joie”, se définit comme étant le fait d’ajouter une personne, sur les réseaux sociaux, afin de pouvoir l’espionner. Si cette personne à des déboires, cela vous procure de la satisfaction. Vous vous sentez mieux dans votre peau quand vos “ennemis” n’ont pas le moral. Cette jalousie cache une rivalité cachée.

Nos amis et nos connaissances peuvent nous servir de baromètres. Ils nous aident à nous juger et à nous définir. Certains de nos amis sont des modèles dont on essaie d’imiter le succès. Il est donc normal de se sentir jaloux quand ils semblent davantage réussir que nous.

Irvine Levine, professeur en psychiatrie à l’Université de New-York.

Attention ! Espionner des personnes qui nous exaspèrent, pourrait augmenter les hormones liées au stress. Un conseil: supprimez ces personnes de votre liste d’amis !