Voici pourquoi certaines femmes souffrent moins pendant l’accouchement

Des chercheurs et médecins britanniques ont réalisé une étude sur les douleurs de l’accouchement.

Deux groupes de femmes ont été testés. Un premier groupe était composé de femmes ayant accouché par voie basse sans péridurale. Le deuxième groupe était composé de femmes ayant accouché par voie basse sous péridurale.

Les deux groupes ont été soumis à une série de tests comprenant l’application de forte chaleur, une forte pression, ou encore une température glaciale, le tout sur la zone des bras.

Résultats: le premier groupe avait une résistance beaucoup plus forte à ces trois types de douleur.

Les chercheurs se sont ensuite intéressés au code génétique propre à chacune de ces femmes. Et ils ont trouvé un lien : une rare “variante” du gène responsable de la douleur. Ce gène produit une protéine qui contrôle les signaux électriques envoyés au cerveau par les nerfs, et donc, la douleur ressentie.

Selon ces chercheurs, certaines personnes ont tout simplement moins mal que d’autres grâce à ce gène.

Il s’agit d’une trouvaille importante pour la recherche. Les chercheurs espèrent mettre au point de nouveaux médicaments anti-douleur plus efficaces. Ils seront réservés aux femmes lors de leur accouchement.