Une infectiologue belge suggère de reporter les fêtes de Noël à l’été prochain!

55 / 100

Pourra-t-on fêter les réveillons cette année ? Frédérique Jacobs, chef de service infectiologie à l’hôpital Erasme et ancienne porte-parole interfédérale Covid-19, a fait une proposition étonnante sur la RTBF.

Elle était interrogée sur la possibilité de vivre des fêtes de fin d’année classiques mais l’infectiologue a prévenu qu’il ne fallait pas y compter. 

Même si on parvient en confinant à faire diminuer la courbe, on doit se dire que les fêtes de fin d’année telles qu’on les fait habituellement avec des rassemblements de toute la famille, où on mange, on boit, on s’amuse, on se donne des cadeaux et on s’embrasse, c’est vraiment le genre d’endroits où le virus adore se propager. On sait que les fêtes de famille sont particulièrement dangereuses.

Il n’est pas question de reconfiner maintenant pour tout relâcher pour les fêtes. Si on arrive à infléchir cette courbe, on peut imaginer des fêtes de fin d’année différentes, en plus petit nombre, avec des mesures de distance… ou bien carrément les reporter éventuellement en juillet-août, quand il fait beau. Vous pourrez faire une grande fête dans votre jardin.

Frédérique Jacobs, chef de service infectiologie à l’hôpital Erasme sur la RTBF.

Alors, êtes-vous d’accord de fêter Noël en plein été ?