Peut-on laver son masque chirurgical et le réutiliser ?

Philippe Vroman, enseignant-chercheur au laboratoire Gemtex à Roubaix, recommande de laver son masque chirurgical et de le réutiliser. Il conserverait en effet son efficacité “de filtrage”, au moins “jusqu’à cinq lavages”, précise-t-il. Pourtant, les recommandations des autorités sanitaires sont claires: “Un masque chirurgical est un dispositif médical à usage unique”. Il faut donc le jeter après usage. Qui croire, alors ?

L’argument du chercheur est simple. “Le masque chirurgical est très efficace en termes de filtrage. Il filtre 95% des particules mesurant trois microns et aussi des particules plus petites”. Même lavé, son “niveau de filtration (…) reste bien supérieur à celui des masques grand public, qui ne filtrent que 90% des particules de trois microns”.

Le masque chirurgical a un avantage sur le textile. Il est “composé de polypropylène, une matière hydrophobe”. Ce type de masque pose donc moins de problème de séchage, “contrairement au masque de tissu qui doit absolument être bien séché pour éviter les moisissures”. En revanche, on ignore comment il résiste au lavage. Des études sont en cours. On vous déconseille donc de laver vos masques chirurgicaux tant que les essais n’ont pas été validés.