Non, se raser la barbe n’aide pas à empêcher la contamination du coronavirus

53 / 100

Ces derniers jours, une infographie de l’autorité sanitaire américaine, refait surface sur les réseaux sociaux. Cette image date de bien avant l’épidémie de coronavirus. Il a été mis en ligne en novembre 2017, à l’occasion du Movember, événement annuel international où les hommes se laissent pousser la moustache pour soutenir la recherche mondiale dans la lutte contre les maladies masculines, comme le cancer des testicules.

Selon l’article, les poils du visage empêcheraient l’étanchéité du port d’un masque de protection. Il est suivi d’une infographie montrant 36 formes de combinaisons barbe/moustache adaptées ou non au port du masque. En réalité, cette infographie ne concerne pas directement l’épidémie de Covid-19 mais plus généralement le port des masques de protection.