L’OMS recommande de jouer aux jeux vidéos le temps de l’épidémie

64 / 100

Ce sont les médecins qui le disent…

L’Organisation mondiale de la santé et de grands éditeurs de jeux lancent une campagne mondiale, baptisée “Play Apart Together”, pour promouvoir la distanciation sociale.

Depuis le 28 mars, les plus grands acteurs du secteur, dont Activision Blizzard et Zynga, ont lancé une vaste campagne de promotion pour rappeler les mesures de distanciation sociale recommandées pour endiguer l’épidémie de coronavirus. Le tout par le biais de messages, récompenses ou événements intégrés directement à leurs jeux respectifs.
L’OMS, qui soutient cette initiative, y voit un moyen de sensibiliser “des millions de personnes”, a fait savoir Ray Chambers, l’un de ses plus hauts représentants. “Les éditeurs de jeux encourageront les joueurs à rester à distance et à observer d’autres mesures de sécurité, dont l’hygiène des mains, a-t-il complété dans un communiqué.

L’appui de l’OMS apporté à l’industrie des jeux vidéo a de quoi surprendre. En juin 2018, et malgré les protestations des éditeurs de jeux, l’Organisation mondiale de la santé a officiellement reconnu l’addiction aux jeux vidéo comme maladie mentale.