Les personnes qui ne portent pas de masque ont des tendances sociopathes

Les personnes qui ne trouvent pas nécéssaire de porter un masque ont plus de chance d’avoir des tendances sociopathiques. C’est la conclusion de chercheurs brésiliens.

Près de 1600 Brésiliens ont répondu à un questionnaire. Le Brésil est actuellement le deuxième pays qui enregistre le plus de cas et de décès liés au coronavirus dans le monde. Au total, six questions ont été posées aux participants.

  • Pensez-vous qu’il est nécessaire d’éviter les contacts physiques autant que possible jusqu’à ce que la situation sanitaire soit sous contrôle ? (distanciation physique) ;
  • Pensez-vous qu’il est nécessaire de se laver les mains et/ou utiliser du gel hydroalcoolique plusieurs fois par jour jusqu’à ce que la situation sanitaire soit sous contrôle ? ;
  • Pensez-vous qu’il est nécessaire d’utiliser un masque qui protège le nez et la bouche au Brésil ?
  • Avez-vous été testé.e pour le Covid-19 ?
  • Connaissez-vous quelqu’un qui a été testé pour le Covid-19 ?
  • Avez-vous présenté des symptômes du Covid-19 (fièvre persistante et toux) au cours des deux dernières semaines ?

Ensuite, les participants ont été soumis à des tests de personnalité.

Résultats: les personnes sociopathes (moins d’empathie) ont tendance à avoir plus de mal respecter les règles sanitaires. A l’inverse, les personnes empathiques ont tendance à suivre les recommandations sanitaires.

Il convient d’interpréter ces résultats avec prudence.

Nous ne pouvons pas affirmer que si une personne choisit de ne pas porter de masque, c’est parce qu’elle est sociopathe. Bien que cela soit possible, il y a probablement d’autres facteurs qui sont impliqués. 

Professeur Miguel, co-auteur de l’étude.