Les gens qui ont du mal à sortir du lit seraient plus intelligents

Selon Satoshi Kanazawa et Kaja Perina, auteurs de l’étude intitulée “Why Night Owls Are More Intelligent”, les personnes qui n’arrivent pas à sortir du lit le matin sont plus intelligents.
Ils expliquent leur conclusion: le rythme circadien des êtres humains – ce qui sert à réguler l’activité et le sommeil – ne dépend pas que de la génétique mais aussi de leur intelligence.
Les humains savent négliger leur horloge biologique pour rester debout la nuit.
D’après leur étude, les êtres humains se développent naturellement comme des oiseaux de nuit ou des lève-tôt suivant de nombreux facteurs démographiques et sociaux.
Les personnes avec moins de 75 de QI vont au lit vers 23h41 en semaine contre 00h29 pour ceux avec plus de 125 de QI.
Repousser l’heure où l’on se couche serait donc un signe d’intelligence.