L’addiction au shopping en ligne reconnue comme une maladie mentale

66 / 100

Une psychothérapeute allemande explique pourquoi l’addiction au shopping en ligne devrait être reconnue comme maladie mentale. 

C’est officiel. L’addiction au shopping en ligne est désormais reconnue comme une maladie mentale.
C’est la conclusion d’une étude allemande.
122 volontaires persuadés d’être accro au shopping en ligne ont accepté de répondre à quelques questions et le résultat est surprenant : ceux qui étaient réellement considérés comme accro étaient aussi ceux le plus touchés par des soucis d’anxiété ou de dépression.

Cette maladie a un nom : OBSD (online-buying-shopping-disorder). Ce trouble semble être clairement lié à notre époque et notre société de consommation : multitude de sites d’achat en ligne, mails de promotion, publicités ciblées, ventes privées et même tout simplement le fait de skroller sur Instagram en louchant sur les comptes d’influenceurs.
Conclusion ? On se renferme sur soi-même, on ne sort plus et on s’engouffre dans des problèmes financiers ingérables.