Il écope d’une amende de 2.900 euros pour être sorti de sa chambre 8 secondes!

Un travailleur philippin de la ville taïwanaise de Kaohsiung était confiné dans un hôtel, en  quarantaine car il avait été testé positif. Il est sorti de sa chambre pour donner quelque chose à une connaissance, mais celui-ci a écopé d’une amende de 100 000 dollars taïwanais, soit environ 2 900 euros, pour avoir violé la quarantaine pendant… 8 secondes. L’homme a été vu sur une vidéosurveillance. Ces huit secondes ont été suffisantes pour lui infliger une amende.

Pour limiter la propagation de coronavirus, les autorités isolent les étrangers pendant 14 jours, y compris ceux vivant dans le pays.

En Belgique, l’amende s’élève à 250 euros.