Faudra-t-il bientôt un test de connaissances obligatoire pour adopter un chien ou un chat ?

Il y a quelques jours, on vous racontait l’histoire de la chienne Fiona retrouvée à l’agonie dans un appartement à Wavre: elle est aujourd’hui hors de danger!

Afin de lutter contre l’abandon et la maltraitance animale, des députés français ont proposé de nombreuses mesures destinées à contrôler l’adoption des chiens et chats par les futurs propriétaires. Ils demandent notamment la création d’un Numéro vert dédié au signalement d’actes de violence, l’évaluation du comportement des chiens jugés dangereux ou encore un portail national rassemblant toutes les informations mises à jour indispensables aux futurs acquéreurs, possesseurs, associations, forces de l’ordre, magistrats et procureurs.

Pour remédier à l’abandon des animaux, le groupe de députés propose une attestation de connaissances minimales obligatoire pour détenir un chien ou un chat.