Covid-19: des masques biodégradables pour limiter la pollution

En raison de la pandémie, nous sommes appelés à utiliser des masques respiratoires jetables. Malheureusement, cela génère une importante quantité de déchets, dont une partie se retrouve dans la nature. Ces masques ne sont pas recyclables étant donné qu’ils sont composés de microfibres de polypropylène, une matière plastique.

Afin de prévenir cette pollution, des chercheurs australiens tentent de créer des masques biodégradables. Ils ont développé un modèle en nanocellulose, fabriqué à partir de résidu de canne à sucre. Ce nouveau masque parviendrait à bloquer les particules inférieures à 100 nanomètres. 

Autre avantage: ce masque “écolo” serait moins gênant pour la respiration qu’un masque classique.

Les scientifiques recherchent des partenaires industriels afin de produire leur invention à grande échelle.