Coronavirus: 300 festivaliers contraints de rester en quarantaine sur le site d’un festival psytrance au Panama

Au Panama, certains peuvent remercier le coronavirus.
300 participants du festival Tribal Gathering sont actuellement contraints de rester en quarantaine sur le site de l’événement avant de rejoindre leur pays.
Ils sont dans l’obligation de rester sur place jusqu’à ce qu’ils aient passé la période de 14 jours.

Ce festival est un mélange de musique indigène, psychédélique et électronique.
Aucun cas de coronavirus n’a été détecté sur place mais le festival se conforme néanmoins « à tous les ordres et recommandations du ministre de la santé ».
Le Panama compte selon le gouvernement 109 cas de coronavirus, dont un décès. Il est actuellement l’un des pays d’Amérique du Sud le plus touché et a décrété un couvre feu de 21h à 5h du matin, depuis de ce mercredi 18 mars.