Confinement: Pourquoi se sent-on fatigué alors que l’on ne fait quasi rien de nos journées ?

En plein confinement, vous êtes nombreux à être exténués à la fin de vos journées alors que vous n’avez rien fait.
Pourquoi ? A cause de l’inertie du sommeil.
C’est une phase entre le sommeil ou l’éveil. Dans cet état, on se sent somnolent, on n’arrive pas à faire le tri dans nos idées et on est particulièrement maladroit.

Le manque d’air et de lumière


La raison est simple: si vous vous sentez dans cet état, c’est parce que vous ne dormez pas à l’heure qu’il faudrait, pas assez longtemps ou encore, pas bien.
Vous manquez d’air et de lumière.
Alors que la nuit approche, on constate une augmentation de la mélatonine, une hormone qui réagit généralement pendant le sommeil ou juste avant. La mélatonine baisse quand on est exposé à la lumière: on est alors moins fatigué. Mais vu qu’on est moins souvent dehors pour le moment, la mélatonine ne baisse pas la garde et nous fait perpétuellement somnoler.

L’anxiété


Autre raison: l’anxiété. On se trouve dans une période d’incertitude et de stress sans précédent. L’afflux constant d’informations concernant l’épidémie de Covid-19 met les gens dans un “état d’alerte constant” et leur donnent “un sentiment d’impuissance” qui peut être très fatiguant.