A 84 et 82 ans, Jean-Pierre et Arlette sont tombés amoureux dans leur maison de retraite pendant le confinement

Certaines personnes ont très bien vécu le confinement. C’est le cas de Jean-Pierre et Arlette, 84 et 82 ans. Ils sont tombés amoureux dans leur maison de retraite située près de Paris.

Le coronavirus est ensuite apparu, suivi du confinement très strict. Jean-Pierre et Arlette ont dû limiter leurs contacts mais ils ont continué à se voir, clandestinement.

“On ne peut pas tout vous dire, mais on attendait que ce soit le soir. On parlait tous les deux. Moi, je racontais un petit peu ma vie, et lui pareil”, explique la femme de 82 ans. Ces heures de complicité et de discussions ont abouti à une relation amoureuse.

“Quand on trouve quelqu’un avec qui parler, c’est quand même agréable, plutôt que de rester dans son coin, et puis de ronger son frein en pensant à différentes choses, c’est quand même mieux”, témoigne Jean-Pierre. “Si j’ai envie de l’embrasser, je l’embrasse. Je m’en fous du reste du monde, c’est tout”, ajoute Arlette.