La Région bruxelloise présente son projet de taxe kilométrique intelligente

Le gouvernement bruxellois s’est mis d’accord jeudi sur une proposition de modèle de taxation kilométrique à soumettre à une large concertation, y compris avec les autres Régions.

Il s’agit d’une taxation fondée:

  • soit sur un montant de base assorti d’un montant variable en fonction du nombre de kilomètres, de l’heure et de la puissance du véhicule.
  • soit, à titre plus accessoire, sur le recours à un pass par journée.

Le but de cette nouvelle taxe est de diminuer l’usage de la voiture de 25 % dans la capitale à l’horizon 2030 en raison de l’impact économique de la congestion, mais aussi environnemental en termes de qualité de l’air et de santé publique.

La concertation sera enclenchée avec les acteurs économiques et sociaux de la Région bruxelloise, mais aussi avec les Régions wallonne et flamande.