Cette restauration d’une statue est un désastre!

C’est ce qu’on appelle une restauration totalement ratée. L’histoire se déroule à Palencia, au nord de l’Espagne. Une statue datant de 1923 représente le visage d’une jeune femme taillée dans la pierre, au milieu d’une scène pastorale.

Problème: l’oeuvre a été ruinée à cause d’une restauration ratée.

Les critiques fusent sur les réseaux sociaux.  La sculpture a depuis a été surnommée « tête de patate ». Le Guardian estime quant à lui qu’il y a une certaine ressemblance avec Donald Trump.

L’Association des Conservateurs Restaurateurs d’Espagne dénonce « une intervention non-professionnelle », en ajoutant que cela ne peut même pas être qualifié de « restauration ».

Précisons qu’en Espagne, il n’y a aucune règle stricte sur qui peut ou pas restaurer le patrimoine. Tout le monde peut se “déclarer” restaurateur d’oeuvres d’art.