40 étudiants font la fête dans un kot à Louvain La Neuve: “On n’en a rien à foutre des règles!”

(Photo @haulot)

C’est un fait ! Certains étudiants, dans les campus universitaires, ne veulent pas respecter les règles sanitaires. Ils se rassemblent dans des kots pour faire la fête.

C’est notamment le cas à Louvain-La-Neuve. Les cercles estudiantins adaptent leurs festivités. Les fêtes se délocalisent dans les kots où des dizaines de personnes se réunissent.

A Louvain-la-Neuve, notamment, certains étudiants n’ont pas renoncé aux célèbres « guindailles ». Si les cercles ont adapté leurs festivités, les fêtes se délocalisent dans les kots où des dizaines de personnes se réunissent parfois dans des endroits restreints.

“On entend des teufs dans les kots tout le temps (…) On n’en a rien à foutre des règles”, confie un étudiant à Gautier Falque, journaliste chez Radio Contact, non loin d’une fête rassemblant une quarantaine de personnes dans un kot. “On ne vient pas à l’université que pour apprendre, il y a quand même un côté fête derrière”, explique une autre.